Remous à la rivière

Posté | sans commentaire


Roman

Rivière couvRemous à la rivière

Ça commence par la rumeur d’un monstre qui circulerait sur les bords de la Drôme et qui échauffe dangereusement les esprits. Le conservateur de la Réserve Naturelle demande au narrateur de résoudre médiatiquement cette affaire, de trouver la bête, « lui refaire un visage présentable, pourvu qu’elle ressemble plus à un panda en peluche qu’à un dragon des Comodo ».

Mais tout scintille, tout change, tout est trompeur, au bord de la rivière. Plongé au milieu de ses multiples mirages, le narrateur a beau faire le fanfaron, il est quelque peu dépassé par les événements.

Comment être au bon endroit au bon moment ?, se demande-t-il, plus poète qu’enquêteur, dans un polar qui ne veut pas s’avouer comme tel, et où il s’en sort de justesse par des pirouettes pleines d’humour et un sens de l’érotisme expérimenté…

Les personnages s’avèrent assez imprévisibles, à tel point qu’on peut se demander si le personnage principal ne serait pas la facétieuse rivière elle-même.

“Une ode à la Nature, un narrateur poète qui s’embrouille dans des aventures sentimentales et érotiques, une enquête rocambolesque, des personnages fantasques qui livrent des réflexions non anodines, tous les ingrédients d’un polar bien mené jusqu’à la chute, servi par une plume légère.” Monique Douillet.

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *